Sport et poitrine : quelles précautions prendre ?

Sommaire

Si l'on a fait du chemin depuis les Amazones qui se coupaient un sein pour mieux tirer à l'arc, la poitrine est encore souvent considérée comme un handicap, une source potentielle de douleur voire un frein lorsqu'il s'agit de pratiquer une activité sportive.

Voici quelques conseils et recommandations pour pouvoir faire du sport en toute sérénité.

Faire du sport : quels sont les risques pour la poitrine ?

La poitrine est uniquement composée de glandes et de masse graisseuse, soutenues par les ligaments de Cooper qui sont des ligaments fins qui maintiennent la poitrine aux muscles pectoraux.

  • Ainsi en fonction du sport pratiqué, la poitrine peut être soumise à de fortes tensions au niveau de ces ligaments et de la peau des seins.
  • Cela peut mener à des dommages irrémédiables si vous ne faites pas attention aux précautions à prendre.

Sport : quel soutien pour sa poitrine ?

Il est fortement conseillé de choisir des tenues adaptées aux sports que vous souhaitez pratiquer. Mieux vaut donc adopter certains réflexes :

  • porter des brassières croisées qui maintiennent mieux le sein en place, dans des tissus souples et respirant ;
  • éviter les soutiens-gorge à armatures car les baleines peuvent être blessantes selon les mouvements effectués, notamment dans les sports de contact ;
  • opter pour un soutien-gorge sans couture à l’intérieur du bonnet comme au niveau des zones de frottement. Idem pour les autres coutures qui seront idéalement plates ou bien lisses.

Protéger sa poitrine tout en faisant du sport

Quels sports sont à éviter ?

Les sports dits d'impact qui occasionnent des déplacements verticaux plus ou moins violents pour la poitrine sont évidemment les plus dangereux. Sans maintien adéquat, mieux vaut éviter :

  • la course à pied,
  • le tennis,
  • la corde à sauter,
  • l'équitation.

Ces sports soumettent le poitrine à rude épreuve car l'amplitude du mouvement lorsque l'on court on galope crée une forte tension sur la poitrine.

Pour des raisons d'aisance du mouvement, les femmes aux poitrines plus généreuses auront plus de mal à pratiquer des sports qui nécessitent des mouvements impliquant le torse, comme par exemple :

  • la boxe,
  • le judo,
  • le golf,
  • l'aviron.

Quels sports privilégier ?

Des pratiques plus douces pour la poitrine, notamment pour les poitrines les plus plantureuses peuvent être privilégiées :

  • Les exercices de stretching type Yoga ou Pilates ne créent pas de tension tout en travaillant tout de même sur le modelage du corps.
  • Les exercices de natation, comme le dos crawlé, ou des exercices de gainage peuvent renforcer les muscles dorsaux et pectoraux qui assureront un meilleur maintien du buste.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider