Sommaire

De beaux muscles bien dessinés sous le tee shirt... Des tablettes de chocolat en guise d'abdomen... Tous les sportifs qui pratiquent le bodybuilding en rêvent ! Et ils cherchent tous des résultats rapides et spectaculaires. Mais, y-a-t-il des "spinach" de Popeye dans la salle de musculation ? En fait, oui, ces substances existent, mais leur consommation n'est pas sans risques.

Ces substances, ce sont les stéroïdes, des produits de synthèse très prisés par les sportifs de haut niveau et qui, de temps en temps, défraient la chronique. On se souvient de Ben Johnson aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988, qui remporta le 100 mètres en un temps record, et fut finalement disqualifié pour cause de dopage. Regardons de plus près ces substances.

Stéroïde : de quoi s'agit-il ?

On les appelle dans le langage scientifique "stéroïdes anabolisants". De quoi s'agit-il exactement ?

Les anabolisants sont des substances chimiques qui favorisent l'anabolisme, c'est-à-dire les processus de synthèse, et qui permettent une meilleure circulation de l’énergie dans le but de renforcer le travail musculaire. Elles transforment les nutriments en tissus vivants et réduisent la formation de graisses. 

On entend par stéroïde l'hormone stéroïdienne androgénique. Il s'agit d'un substitut d'hormones, qui possède de nombreuses similitudes avec la testostérone, la principale hormone masculine.

Les stéroïdes anabolisants possèdent donc 2 facteurs principaux :

  • la composante androgénique, qui va accentuer les caractères secondaires masculins, comme l'accroissement de la pilosité, l'augmentation de la taille des cordes vocales ;
  • le facteur anabolisant, recherché par les sportifs, qui va contribuer à  l'augmentation de la masse des muscles au détriment de la masse graisseuse, ainsi qu'à l’épaississement des fibres musculaires, mais aussi à la diminution de sensation de fatigue en augmentant la résistance à la douleur.

Prise de stéroïdes : quels effets secondaires ?

La consommation de stéroïdes anabolisants agit d'abord sur la constitution sanguine. Elle entraîne une modification au niveau du taux de cholestérol, induisant une augmentation du mauvais cholestérol (LDL) au détriment du bon (HDL).

Ce phénomène peut entraîner un épaississement du sang, une mauvaise capacité de dilatation des vaisseaux coronaires, qui donne de l'hypertension. De plus, il peut apparaître une arythmie cardiaque.

Les conséquences sur les fonctions hépatiques ne sont pas non plus négligeables. Une utilisation prolongée de 2 ans peut donner lieu à des cancers du foie, surtout lorsque le produit est  pris par voie orale.

Prise de stéroïdes : autres conséquences

Vu que leur fonction supplée à celle de la testostérone, ils provoquent son inhibition et un arrêt quasi total de sa production. La quantité de spermatozoïdes produite normalement par les testicules se trouve aussi fortement réduite. Et comme ils se modifient en partie en œstrogènes, qui est une hormone sexuelle feminine, ils génèrent aussi chez l'homme une augmentation de volume des glandes mammaires.

Prise de stéroïdes : réglementation

Les stéroides anaboliques sont interdits par toutes les associations sportives mondiales. Ils sont règlementés dans de nombreux pays européens et aux États-Unis, mais se trouvent aussi en vente libre dans des pays comme le Brésil et la Thaïlande.

Pour en savoir plus :

Aussi dans la rubrique :

Bases de la musculation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider