Contracture musculaire

Écrit par les experts Ooreka

La contracture musculaire est à classer parmi les effets secondaires et les blessures possibles dans la quête du renforcement musculaire comme la crampe, les courbatures, la congestion ou la brûlure.

Qu'est-ce qu'une contracture musculaire ?

Une contracture musculaire est une contraction du muscle douloureuse, involontaire et non contrôlée :

  • Elle peut concerner aussi bien un groupe musculaire dans son ensemble que quelques fibres d'un seul muscle.
  • La douleur apparaît généralement en période de repos ou dans un moment de relâchement.

Tout savoir pour soigner une contracture musculaire (vidéo)

Si le pratiquant essaye de reprendre un exercice exigeant, cette douleur continue de croître :

  • La contracture est souvent le résultat d'un mauvais échauffement musculaire, voire de l'absence d'échauffement.
    • Il est également possible qu'elle intervienne suite à un manque d'entraînement.
    • Il est donc essentiel de suivre des programmes de musculation progressifs pour éviter ce type de blessure.
  • La contracture est localisée, le muscle est particulièrement douloureux au toucher ou lors d'un étirement.
    • La contracture musculaire se distingue principalement de la crampe par sa durée. La blessure se résorbe après une dizaine de jours.
    • La contracture peut être une réaction de défense de l'organisme qui préserve les muscles suite à des mouvements trop exigeants.
    • Il est impossible de remarquer une contracture musculaire avec une échographie.

Que faire en cas de contracture musculaire ?

Il est impératif d'observer une période de repos. Si le muscle douloureux n'est pas sollicité par les exercices du programme de musculation, il est cependant possible de poursuivre son entraînement en veillant à ne solliciter que les groupes musculaires éloignés de la blessure.

Pour soulager, il est possible :

  • de faire un massage,
  • de placer un linge humide et chaud sur la zone sensible pendant une demi-heure,
  • d'utiliser de façon combinée des antalgiques et des myorelaxants.

Il est également recommandé de bien s'hydrater et de bien s'alimenter.

Les muscles les plus sujets aux contractures musculaires sont les mollets, les cuisses et les fessiers.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !